Le Berger blanc
Livre en ligne
Le standard
La carte du BBS
Le test A.D.N.
Contraception canine
Infos pratiques
Expositions canines
Sport et travail canin
Alimentation canine
Diverses enquêtes
La Chronique
La Boutique BBS
Avis de recherche
Ecusson BBS
Livres Canins
Films canins
Spécial élevage
Partenariat
Shopping
Mode et accessoires
Codes Réductions
Annonces Diverses
Annonces Emploi
Tous moins chers
Livres & Presse
Voitures/Tuning
High-Tech
Music & accessoires
Voyages
Guide Santé
Gastronomie
Camif
Fnac
DVD/Films
Maison et déco
Téléphonie
Accessoires Bureau
Finances
Guide du Placement
Guide du crédit
Banque COVEFI
Mutuelle
Assurance
Le clic rémunéré
Pratique
Informatique
Vos droits
Globe Trotteurs
Loisirs
Jeux et Concours
Mon Jardinier
Esotérisme
Beauté
ClubFémina
Recettes
Famille
Monde du sport
Stars du Sport
Paris Sportifs
Ciné & TV
Pêche
Spécial M6
Tennis
Smileys
SMS discount
Sonneries
Logos
Photocapt
Jeux pour mobile



 
 
 


L’alimentation canine

 

Un chien doit boire entre 1 et 3 litres d'eau par jour.
Cela dépend de la température extérieure et de sa taille.

Et de l’eau propre dans un récipient propre, et l’eau ne doit pas être glacé.

 

  1. Alimentation du chiot

 

1.       L'alimentation du chiot peut être divisée en deux périodes :

*       la période où le chiot est allaité par sa mère (ou allaitement artificiel de substitution).

*       la période après le sevrage où le chiot ne consomme plus de lait maternel mais un aliment complet.

*       Même si les chiots commencent à goûter à la nourriture solide dès l'âge de 3 - 4 semaines, le sevrage va durer jusqu'à 2 mois, c'est pourquoi il est préférable de laisser le chiot avec sa mère jusqu'à 10-12 semaines.

*        /!\ Si votre chienne saigne des mamelles après l’allaitement, c’est que les chiots mordre au lieu de téter, et donc le mieux pour elle, est de préférer de donner aux chiots un lait en poudre (style lait de brebis) que vous trouverais en coopérative.

 

2.       Les besoins alimentaires de votre chiot

*       Les besoins en minéraux. 

o        L'alimentation doit assurer l'apport en minéraux nécessaire au chien en croissance.

o        La croissance des os se fait progressivement au niveau des cartilages de croissance qui "poussent" et se transforment en os.

o        Pour cela, il faut du calcium et du phosphore en quantités suffisantes, vous devez donc faire attention aux carences.

o        Mais, il faut aussi éviter tout excès qui provoque des lésions osseuses préjudiciables à la croissance (par exemple des hypertrophies osseuses ou des hypercalcémies).

*       Les besoins en énergie.

o        Les besoins en énergie de votre chiot sont supérieurs à ceux d'un chien adulte.

o        Pour que sa croissance soit harmonieuse, il faut donc donner à votre chiot des quantités suffisantes d'aliment.

o        Mais l'estomac du chiot est encore petit et les risques d'indigestion sont grands. Il est donc recommandé de nourrir votre chiot avec un aliment de qualité "spécial croissance". Ces aliments sont très énergétiques sans être trop gras.

o        Vous devez éviter de suralimenter votre chien sous prétexte qu'il grandit ou qu'il raffole de ses nouvelles croquettes, surtout avec un aliment "standard" qui sera plus gras et moins digestible.

o        Tout excès alimentaire peut en effet entraîner à court terme des troubles digestifs (diarrhées, flatulences), et à long terme, l'apparition de l'obésité à l'âge adulte.



*       Les besoins en protéines.

o        Les besoins en protéines de bonne qualité sont primordiaux car celles-ci sont indispensables à la constitution des os et des muscles.

o        L'alimentation doit apporter au chiot tous les acides aminés dont il a besoin afin d'éviter un retard de croissance ou une mauvaise conformation.

o        Les protéines permettent aussi la production des anticorps qui sont les supports de l'immunité (défense de l'organisme).

o        Si le chiot est carencé en protéines, ses muscles ne se développeront pas, ses défenses immunitaires seront plus faibles et il sera plus sensible aux infections et aux parasites.

o        Attention aux étiquettes des aliments industriels! Pour un taux de protéines identique, deux marques peuvent avoir des différences notables selon l'origine de ces protéines: ainsi, les matières premières utilisées dans les aliments Premium sont la viande et le muscle, alors que d'autre produits bas de gamme utilisent plutôt des abats ou des parties moins nobles de l'animal.

*       Les besoins en lipides et vitamines.

o        Les lipides et vitamines sont nécessaires à la santé du chien. Certains Acides Gras et vitamines ont de plus une action particulière sur peau et le pelage. Mais, là aussi, il faut éviter les excès comme les carences.

o        Si vous nourrissez votre chiot avec un aliment "santé" de qualité, il ne faut pas lui donner de complément nutritionnel vitaminique, sans prescription vétérinaire. En effet, les aliments hauts de gamme sont parfaitement équilibrés et enrichis en vitamines, acides aminés, et autres oligo-éléments nécessaires.

o        En revanche, si vous lui donnez une alimentation de moins bonne qualité (croquettes et boîtes «standard», ration ménagère, il peut être recommandé de lui donner un complément nutritionnel "spécial croissance".

  1. Pourquoi choisir des croquettes

1. Les croquettes sont des produits complets et nutritifs.
La composition d’une alimentation à base de croquettes est équilibrée en nutriments indispensables à une vie en pleine forme.
Contrairement à la ration de soupe faite maison, les croquettes sont mises au point par des nutritionnistes vétérinaires. Elles sont donc adaptées aux besoins des différents chiens, selon leurs tailles et âge et elles évitent toute carence.
Les croquettes sont très nutritives : pour une même valeur nutritive, on doit donner beaucoup moins de croquettes que de boîtes. En effet, les boîtes contiennent une grande quantité d'humidité (environ 80 % d'eau) ; il faut donc en donner plus pour rassasier le chien, d’où parfois un surpoids ou bien même vote chien risque de manger tout ce qu’il trouve.
De plus, par calculs, il est reconnu que la quantité de sacs acheté tout le long d’une vie est beaucoup moins élevé que le poids de boite et une mise en évidence que cette quantité permet aussi une économie financière.

2. Les croquettes : des produits sains et alléchant.
Les croquettes ne nécessitent aucune préparation particulière. Elles se conservent très bien à température ambiante alors que les boîtes et les produits frais doivent se conserver au réfrigérateur.
Les croquettes sont aussi plus sûres au niveau hygiénique surtout lorsqu'il fait chaud. En effet, les aliments humides se dégradent rapidement et peuvent parfois entraîner des gastro-entérites si l'animal ne mange pas immédiatement sa gamelle.
Le  chien préfèrera un aliment à température ambiante plutôt qu'un aliment sortant juste du réfrigérateur et qui est encore trop froid pour lui.

3. Les croquettes : faciles d'utilisation et faciles à doser.
Les croquettes sont très simples à doser. La ration nécessaire au chien selon sa taille, son poids et son âge est le plus souvent notée sur le paquet et il n'y a plus qu'à peser la quantité nécessaire. Il existe des doseurs vendu dans les magasins d’alimentation pour animaux ou les coopératives.

4. Les croquettes : des aliments assimilables pour l’estomac d’un chien.
Les croquettes sont fabriquées de telle manière à assurer une très bonne assimilation par l’organisme de votre animal. Elles sont donc bien digérées et rassasient mieux le chien.
Elles permettent généralement la formation d'une moins grande quantité de selles car elles sont très digestes et sont presque totalement assimilées.

5. Les croquettes : de bonnes armes pour les dents de votre chien.
Il faut noter que les croquettes ont également un effet non négligeable de brossage des dents par leur effet abrasif.
Elles ralentissent donc le dépôt de tartre par leur action mécanique sur les dents.
Le tartre est mauvais pour la santé de votre chien (risques de gingivite, de déchaussement des dents, etc) et il est aussi désagréable pour l'entourage du chien (mauvaise haleine, présence de bactéries en grand nombre dans la bouche du chien,…). Il est donc judicieux de lutter contre son dépôt en donnant à votre compagnon une alimentation sous forme de croquettes car les boîtes et les aliments frais ne possèdent aucune action de brossage sur les dents.

VOUS POUVEZ LUI DONNER

 

VOUS NE DEVEZ PAS LUI DONNER

*       Viande crue, boeuf de préférence;

*       Poisson cuit ou bouilli, sans arêtes: contient des vitamines A et D.

*       Graisse ou huile: rend le poil brillant; résistance au froid et au travail.

*       Abats: Foie et coeur crus.

*       Riz très cuit et bien rincé.

*       Légumes verts: Riches en cellulose et en vitamines. Cuits de préférence (poireaux; salades; fenouil; carottes; épinards; haricots verts; etc.)

*       Fromages cuits: Gruyère; cantal.

*       Yaourts nature.

*       Céréales: Flocons d'avoine.

*       Miel.

*       Os de veau; de boeuf.

 

  

*       Hydrate de carbone (sucre; farine...)

*       Fruits farineux (bananes...)

*       Poisson cru: Anti-vitaminique.

*       Blanc d'oeuf: Contient des anti-diastases qui s'opposent aux sucs digestifs.

*       Os de volailles, de lapins.

*       Pommes de terre: La peau contient un poison qui provoque l'entérite.

*       Cervelle de mouton: téniasis.

*       Charcuterie (porc)

*       Viscères de lapin ou gibier faisandé

*       Chou; navet; pois; féculents et légumes secs.

*       Fromages fermentés

*       Abats: Rate; poumons; oreilles.

*       déchets de table.

 

 

3.   Le berger blanc et le choix de croquettes

Le berger blanc est un magnifique chien au pelage blanc et une très belle pigmentation noire.

Pour garder ces caractéristiques importantes, il lui faut une alimentation saine à base de croquettes.

Certaines croquettes trop riches en protéine provoquent des effets sur ces caractéristiques. La truffe change de couleur (à ne pas confondre avec les périodes de chaleur) et le poil jauni.

Au tout début, il y a une dizaine d’année, aucun conseil ne permettait de proposer des produits adaptés pour cette race. Avec l’expérience, il s’avère que les croquettes sélectionnées sont certes un peu cher mais la qualité et l’influence sur la bonne santé de votre animal sont deux facteurs à retenir.
Notre mâle a aujourd’hui 11 ans et il a été élu le meilleur de sa race. Quand à ses caractéristiques morphologiques ont été considéré comme excellentes et parfois même exceptionnelles.

A son âge (en âge humain 80 ans), il est capable de sauter à l’arrêt 1m 70 et dénote une grande agilité. Il est vif et sans caractère hostile ou agressif et lors de sa visite médicale, le vétérinaire le trouve en excellente santé.

Tout cela c’est grâce à une alimentation saine et équilibré.

Nous veillons à lui donner toujours au même moment : Le matin de préférence de façon de savoir quand il a mangé au cas où.

Pour lui permettre une digestion correct, nous préférons un jour de jeun par semaine ; cela lui permet de terminer l’assimilation digestive de son surplus.

Les croquettes :

*       Purina de chez Proplan : un sac de 20 kg = 55 euros environ

*       Advence de chez Affinity : un sac de 20 kg = 50 euros environ

 

 

Biensure qui dit une alimentation sèche dit aussi de leur donner à boire à coté !

Il est bien aussi de donner de temps en tant des os et de la viande crue : Mais attention, cela peut le constiper.

N’oubliez pas de le purger 2 fois par an. Et lorsque l’on pratique une purge, il est conseillé de purger tout le monde (vous, comme tous les animaux de la maison) pour une efficacité maximum.

 

J’espère que cela vous aidera au mieux dans votre exercice de maître et vous verrez que votre chien vivra mieux et en meilleure santé.

N’hésitez pas à demander conseil sur le forum en cas de non réponse dans ces explications.

 

 

 

 




Referencement et optimisation de sites Internet !